Le Breakdance voit le jour en corrélation avec le DJing et le Rap. Lors des soirées dans le Bronx aux Etats-Unis, des danseurs se joignaient aux fêtes locales et dansaient lors des breaks effectuées par les DJs.

Visual Shock Vol.2

Le phénomène du Breakdance en Corée du Sud

Le Breakdance ou aussi appelé le B-Boying est un phénomène important en Corée qui fut importé par les militaires américains dans les années 1980. Ce phénomène de danse vu le jour en Corée dans les clubs de Itaewon, un quartier particulièrement populaire et fréquenté principalement par des étrangers. Les équipes coréennes se sont faites connues dans le monde entier notamment par les compétitions mondiale de B-boying.

image

Mélange de Breakdance et de tradition

Mélange de Breakdance et de tradition

Le début de la reconnaissance de la performance des Sud Coréens en Breakdance est marqué parl’année 2001. Le crew ( l’équipe) Visual Shock termine 4ème à la compétition portant le nom de « Battle of the Year » et ont aussi remporté le titre de meilleure performance. Les équipes Coréennes remportèrent de manière récurrentes des places au top du classement des compétitions de Breakdance.

Le R-16, une compétition à l’initiative de la Corée

Le Breakdance constitue maintenant une part importante dans le monde de la danse en Corée du Sud que la Corée prend l’initiative de créer une compétition de breakdance. Au travers de l’Office de Tourisme Coréen, fut crée cette compétition internationale de breakdance le « R-16 ». La culture Hip Hop se joint aux performances d’artistes Coréens, de danseurs Coréens. Les danseurs sont face à des juges du monde entier et accompagnés par des DJ lors de leurs performances. L’ambiance est fortement marquée par la culture Hip Hop.
Voici un affrontement, une battle entre l’équipe coréenne et américaine lors du R-16, 2015.

 

 

L’année 1997 est parfois connue comme « l’année Zéro du Breakdance Coréen ». C’est cette année qu’un promoteur Américano-Coréen connu en rencontrant des danseurs Coréen présenta le Breakdance à ces derniers. Il leur laissa des CDs contenant des vidéos de danse de B-Boys. Les Coréens s’inspirent donc de ce mouvement et apportent leur propre signature à cette danse venue des Etats-Unis. Le phénomène s’accentue et le breakdance s’offre une place de choix auprès des Coréens.