Rétrospective de l’histoire du Hip Hop

Le rap et le Hip Hop ce n’est pas la même chose bien que l’un comprend l’autre. Le hip hop est en réalité un mouvement, une culture qui a immergé avec la culture afro-américaine, en grande partie en contestation de l’oppression et la stigmatisation dont souffraient les noirs américains. C’est ce qu’on appelle la culture du Hip Hop. Il existe aussi d’autres origines à cette culture mais l’émergence du Hip Hop ayant connue une explosion dans les années 90 vient des Etats-Unis. Bien que nous allons nous centrer sur la Corée du Sud, il est nécessaire de comprendre les origines du Hip Hop aux Etats-Unis.

tumblr_ngr5uuMqiL1thwezso1_500

Dans un premier temps, l’histoire du Hip Hop sera mise en avant, notamment les prémices de sa création, et dans un second temps, l’évolution du Hip Hop fera l’objet d’un développement assez conséquent.

Prémices du Hip Hop aux Etats-Unis

Le Hip Hop ne connait pas d’auteur unanime, en effet, personne ne peut réellement être à l’origine d’une mouvement culturel à lui seul. Cependant les plusieurs artistes pionniers dans le domaine du Hip Hop sont liés par la rue. Le Hip Hop est un mouvement né dans la rue, lors des fêtes de rue (« Street-Parties »). Dans les années 70, dans le Bronx ces fêtes de quartiers avaient lieu de manière régulière et leur animateur était ainsi porteur du mouvement qui allait devenir le Hip Hop. Dans ce mouvement alors que les DJ déstructurent les morceaux en fraction pour les assembler en rythme leave, des Maîtres de Cérémonies ( aussi appelé MC) animent les foules.

Le Hip Hop est une culture que l’on peut diviser en plusieurs sous genre, tel que le Breakdance, le DJing, le Rap, ou encore la culture du Graffiti. Tous servent à l’origine la même cause : exprimer le racisme dont subissent leurs auteurs. Les origines de la culture Hip Hop américaine correspond ainsi à un mouvement de soulèvement, de colère.
Pour comprendre les origines du Hip Hop aux Etats Unis, il est nécessaire de s’attarder sur le contexte socio-économique concomitant à la naissance du Hip Hop.
Dans les années 60 une forte concentration d’immigrants ou d’Américains d’origine Africaine, Portoricaine, Juive ou encore Irlandaise se forme dans les quartiers tel que Brooklyn, le Bronx. Pourtant, les emplois industriels se nichent dans les banlieues Nord et les américains principalement d’origine Blanche, remplissent rapidement les lieux et profitent du rêve américain. Ainsi, un fossé se forme entre les blancs et les minorités, ce qui provoque une montée des mouvements de protestation. On peut ici rappeler le combat de certains célèbres leaders tel que Martin Luther King, ou Malcom X et même celui du mouvement des Black Panthers. On peut ainsi considérer que la montée en puissance de la culture Hip Hop est inscrite dans le plus grand mouvement de contestation des Afro-Américains. La musique, les chants ont toujours été un moyen d’expression pour la population d’origine Noire, comme les chants d’esclaves chantés par les esclaves dans leur langue natale.

Back to School party - Bronx

Back to School party – Bronx

L’évolution de la culture du Hip Hop

C’est le DJ Kool Herc qui mit un mot pour la première fois sur ce mouvement en 1974. L’essor de la culture populaire du Hip Hop se fait dans les années 60-70 et évolue peu à peu vers une culture plus commercialisée en raison de l’influence qui a su gagner cette culture.
En effet, nombre de personnes s’accorde sur le fait que DJ Kool Herc fut le premier à nommer le mouvement Hip Hop ( même s’il n’est pas le premier à avoir promu la culture Hip Hop). En 1973, il anima sa première block part durant l’anniversaire de sa sœur dans le Bronx. Il employait souvent deux copies de deux différents disques pour ensuite les mixer sur deux tourne-disques avant la fin de chaque fin de chanson. Ce sont les premières formes de DJing. Un autre mouvement important est né la même année, c’est la Afrika Bambaataa qui est formé par la Zulu Nation. Plusieurs groupes dont la Afrika Bambaataa suivent le mouvement de Kool Herc et animent des soirées dans tout le Bronx. Dans cette période le nom de Hip Hop émerge et tous se réfèrent à cette culture sous le nom de Hip Hop.

La culture Hip Hop en Corée connaît une forte inspiration de cette culture américaine mais a su au fil du temps se détacher de celle-ci et de voir apparaître sa propre essence. Les Sud-Coréens sont aussi connus pour leurs danseurs de breakdance. La culture ne comprend donc pas seulement des artistes musicaux. Plusieurs articles seront dédiés à ce sujet, notamment sur les 4 catégories du Hip Hop en Corée.

2015-Feggy+Min-2014+Hip+Hop+Show+3

Showcase Hip Hop avec la présentation de Feggy Min