moon_lovers-p1

Crédit : affiche du drama, SBS

L’Histoire est une partie importante de la Corée du Sud car peu importe de quelle façon nous pouvons le voir. Il s’agit d’une partie visible un peu partout : que cela soit simplement dans le pays au niveau touristique mais également dans les dramas ou les films. Moon Lovers : Scarlett Heart Ryo fait partie de ces derniers ; cependant même s’ils sont en grand nombre, les histoires et scénarios diffèrent beaucoup les uns des autres.

Nous allons parler d’un des derniers dramas diffusés, pendant la seconde moitié de l’année 2016. À noter qu’il s’agit du retour tant attendu de l’acteur Lee Jun Ki, très habitué du genre maintenant et dont la réputation n’est plus à refaire. Nous pouvons prendre en exemple son précédent drama : Scholar Who Walks in the night. Il s’agit également du retour de la chanteuse IU, un peu laissée en retrait à cause de différents scandales durant ces dernières années.

L’histoire quant à elle se passe dans le passé, à l’époque de Goryeo (qui est une période s’étendant du Xème siècle au XIVème siècle ) avec cependant une touche de fantastique. Le personnage Go Ha Jin joué par IU se retrouve projeté dans cette période princière par un portail temporel. À partir de là, trahison, amour et autres conflits feront leur apparition.

Crédit : Bande annonce du drama, SBS

Un passage dans le passé intéressant

 

De plus en plus, nous pouvons remarquer qu’une dose de fantastique est rajoutée dans les dramas, afin de rajouter une touche de drame pour la plupart du temps. Et cela implique de temps à autre un portail vers le passé, un peu trop souvent banal comme dans Scarlet Heart Ryo : le portail se trouvant dans l’eau. Mais très vite, nous nous trouvons entraînés par cette spirale temporelle, autant que le personnage.

L’adaptation dans le passé par Go Ha Jin se fait au fur et à mesure, à un tel point que le spectateur peut s’y faire en même temps ; ce n’est pas trop rapide. Malgré tout un reproche pourrait être fait au niveau du format du drama qui ne paraît pas assez long pour tout ce qui s’y passe, surtout vers la fin. Nous nous retrouvons dans ce monde loufoque où chacun des princes a sa personnalité et son côté particulier, tous plus attachants les uns que les autres.

Cette chasse au trône qui se voit, très vite, mise en place a également un côté attrayant. Après tout, dans l’histoire il a toujours été question de destituer la personne au pouvoir afin de prendre sa place. D’autant plus que nous pouvons de ce fait avoir un aperçu de chaque réelle intention des personnages. Que cela soit le troisième prince ou Yeon Hwa, la sœur de l’un des princes qui font tout pour accéder au trône.

Une bande son sublime

 

Nous ne pouvons pas parler de drama sans parler de la bande son qui s’y attache, qui rythme le drama dans les moments joyeux comme dans les moments tristes. Celle que nous pouvons découvrir nous permet de nous sentir dans le même état que les personnages. Nous pouvons par exemple noter les notes de « 꼭 돌아오리 » de Sunhae Im n’arrivant que dans les moments les plus tristes mêlant frissons et mélancolie. Ou encore les notes joyeuses de « Say Yes » interprété par Loco et Punch (펀치) à chaque moment romantique entre les deux protagonistes principaux et avec les autres princes.

Cependant, cela est également amené par les musiques originales du drama qui ne font qu’accentuer les émotions des personnages, surtout en ce qui concerne les scènes d’action.
Entraînantes et allant parfaitement à un drama historique.

Un casting prometteur

 

Il est difficile de passer à côté du casting plus qu’intéressant de ce drama, étant donné que lorsqu’on connaît un minimum tout ce qui vient de l’autre côté du globe il s’agit de la première chose que l’on remarque. Tout d’abord Lee Junki qui est devenu un grand habitué des dramas historiques depuis plusieurs années. Depuis son retour de service militaire en 2012, tous les ans nous avons le droit de visionner une nouvelle histoire venant des temps anciens, toujours plus surprenante d’année en année.

En ce qui concerne les acteurs masculins, les autres que nous pouvons voir ne sont pas en marge d’être dans son ombre. Citons, par exemple, Kang Ha Neul qui est vraiment en passe de jouer le personnage parfait jusqu’à un certain point, laissant même une certaine réserve sur le couple principal.

scarlet-heart-ryeois-a-south-korean-drama-based-on-the-chinese-novel-bu-bu-jing-xin-by-tong-huaCrédit : capture d’écran du drama, SBS

Bien sûr des personnalités connues font également leur apparition : Baekhyun du groupe à succès EXO, Ji Soo, Hong Jong Hyeon ou Nam Ju Hyeok qui deviennent de plus en plus récurrent dans les castings et nous promettent des prestations à venir intéressantes.

Tandis que du côté féminin nous avons de nouveau la possibilité de voir IU dans un rôle émouvant. Son jeu d’actrice n’est en rien laissé au hasard, tellement il y a une alchimie entre elle et les différents personnages (que cela soit masculin ou féminin).
D’autres actrices reconnues telles que Jung Kyung Soon jouant l’impératrice, qui a une filmographie plutôt impressionnante.
Seohyun des Girls Generations quant à elle nous fait l’honneur d’une petite apparition avec un personnage des plus attachants, dont l’histoire reste également triste.

Une fin qui nous laisse sur notre faim !

 

Ce drama a plusieurs petites choses pour lui, donnant envie de le regarder et de savoir la suite de cette histoire temporelle. Très vite le spectateur se trouve plongé dans un monde surprenant, plein de rires mais également de tristesse et d’histoire de prise de pouvoir. La dure réalité que les personnes pouvaient trouver à cette époque, que beaucoup de personnes ont tendance à oublier. Tout n’était pas rose.

yvwxqvmCrédit : capture d’écran du drama, SBS

Les épreuves que devra passer le personnage féminin Hae Soo restent intéressantes car totalement plausibles mais nous ne sommes pas contre le fait que la fin du drama nous laisse sur notre faim. Comment peut-on terminer quelque chose de cette façon ? Laissant la possibilité d’une suite ou de quelque chose qui se passera dans le présent. Une promesse d’un avenir certain par le personnage de Wang Soo.

Il s’agit d’un point à méditer car même si nous pouvons trouver que tout se tient, qu’il s’agit d’une fin qui paraîtrait normale car, après tout le personnage de Hae Soo vient du “présent” il est difficile de se dire qu’une fin peut paraître si triste. Cela peut-être également dû au fait que nous sommes plutôt habitués à vouloir connaître des fins heureuses et sans soucis. Mais cela est ce qui rend, finalement, ce drama très intéressant dans son ensemble.