Le 1 er Mars est pour la Corée du Sud une date importante dans son histoire. Puisque cela symbolise le jour de la lecture du texte de l’indépendance contre l’invasion japonaise en 1919 après la mort du roi Kojong.

Qu’est-ce que ce mouvement d’Indépendance ?

 

Ce mouvement appelé Samil Undong qui signifie en Coréen « Manifestation du 1er Mars » fut dirigé contre l’occupation Japonaise.

Lors de la conférence de la paix à Paris en 1919, le Président Woodrow Wilson fit un speech sur l’auto-détermination qui inspirera les étudiants sud-coréens à l’Unversité de Tokyo. Ils demanderont par la suite l’indépendance de leur pays, la Corée du Sud.

Mais c’est surtout après la mort soudaine du roi Kojong le 21 janvier 1919, que les coréens deviennent suspicieux envers les Japonais et les accuseront de l’avoir empoisonné. Ce qui semble encore plus révélateur lorsque d’autres représentants importants coréens décèdent par la suite.

C’est au parc Tapgol, situé près de la rue connue sous le nom d’insadong, que cette déclaration fut prononcée et une copie fut envoyée au Gouverneur Général Japonais.

Qu’est-ce que dit cette déclaration ?

Bien qu’elle soit plus long encore, voici un petit extrait de cette déclaration :

« We here with proclaim the independence of Korea and the liberty of the Korean people. This we proclaim to all the nations of the world in witness of human equality. This we proclaim to our descendants so that they may enjoy in perpetuity their inherent right to nationhood.
In as much as this proclamation originates from our five-thousand-year history, in as much as it springs from the loyalty of twenty million people, in as much as it affirms our yearning for the advancement of everlasting liberty, in as much as it expresses our desire to take part in the global reform rooted in human conscience, it is the solemn will of heaven, the great tide of our age, and a just act necessary for the co-existence of all humankind. Therefore, no power in this world can obstruct or suppress it! »